À la découverte de Flamanville !

Mardi 11 Janvier 2022

À la découverte de Flamanville !

Le dimanche 16 janvier 2022, la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI se déroulera pour la première fois dans la ville française de Flamanville. Après la boue de Besançon, la neige de Val di Sole et le manège de Rucphen, la quatrième nouvelle venue dans la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI. La Normandie comme toile de fond d'un cross, nous attendons déjà avec impatience l'avant-dernière épreuve !

Le site autour du beau château de Flamanville n'est pas inconnu des cyclistes français. Ce site a vu la Coupe de France à quatre reprises et la Coupe de Normandie à deux reprises. Il a également accueilli deux fois le championnat de Normandie et, en 2020, les cyclistes se sont disputés le maillot de champion de France.

Sur un parcours de 2960 mètres avec 30 mètres de dénivelé, une course rapide attend coureurs et spectateurs qui l’emprunteront à travers les bois, chemins et jardin du château de Flamanville. Dans ce cadre magnifique, les coureurs ne doivent pas perdre leur concentration, car avec des escaliers, des planches et une passerelle, les obstacles naturels sont également présents.

« Le parcours étant très plat, nous aurons des tours rapides", déclare Michel Morieux, responsable du parcours. « Cela signifie qu'il y aura très peu de temps de récupération pour les coureurs. Le parcours demande un peu de technique, mais le coureur qui aura le plus de puissance dans les jambes gagnera ici. »  Il ne faut pas s'attendre à ce que le parcours soit très boueux, même en cas de pluie. "Le sol est en granit, a déclaré M. Morieux.

« Nous sommes également très heureux de pouvoir accueillir des spectateurs ; actuellement jusqu’à 5000 » , déclare avec enthousiasme le responsable du parcours. « C'est aussi quelque chose que les coureurs attendent avec impatience. Ils adorent rouler devant le public surtout après les dernières manches Belges et Hollandaise sans spectateurs »

M.Morieux trouve qu'il est difficile de comparer le parcours de Flamanville avec une manche précédente de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI. « La course à la Citadelle de Namur est la plus proche de notre parcours en raison de son cadre particulier. Mais le parcours lui-même est complètement différent ; le site de Flamanville est plus roulant. Nous pouvons nous attendre à une manche unique de la Coupe du monde dans un cadre magnifique sur la côte normande » , a conclu M. Morieux.

 

© Studio de Com'