Mathieu van der Poel remporte la Coupe du monde passionnant à Namur après une bataille avec Wout van Aert et Tom Pidcock.

Dimanche 20 Décembre 2020

Mathieu van der Poel remporte la Coupe du monde passionnant à Namur après une bataille avec Wout van Aert et Tom Pidcock.

La Coupe du monde de Namur est devenue une proie pour Mathieu van der Poel. Cependant, les choses ne se sont pas déroulées sans heurts pour le champion du monde : il a dû se contenter de la Citadelle de Namur avec un Wout van Aert et un Tom Pidcock forts, qui ont terminé deuxième et troisième après une brillante bataille avec le Néerlandais.

Le choc des titans. Pour la première fois depuis la Coupe du monde de Dübendorf, en Suisse, le 2 février, Mathieu van der Poel et Wout van Aert ont pris le départ d'un cyclocross ensemble. Cela a rendu l'affiche sur la célèbre Citadelle encore plus attrayante, mais il y avait encore quelques autres présents..

Tom Pidcock par exemple, qui a gagné la semaine dernière à Gavere-Asper, et Eli Iserbyt et Michael Vanthourenhout, qui sont partis à la recherche d'un nouveau succès pour Pauwels Sauzen-Bingoal. 

Iserbyt a immédiatement été hors jeu

Pour l'un d'entre eux, la Coupe du monde était déjà finie sur la ligne de départ. Eli Iserbyt a été immédiatement confronté à des problèmes mécaniques et a dû marcher pendant des minutes vers le poste de matériel. Ce fut un coup dur pour le champion d'Europe, qui a presque certainement pu mettre de côté ses chances de gagner la Coupe du monde.

En tête de la course, le premier changement a été effectué sur le parcours difficile. Mathieu van der Poel, Wout van Aert, Tom Pidcock et Michael Vanthourenhout : ils étaient les quatre hommes forts de la course. Pidcock a été le premier à mettre le feu aux poudres : le champion britannique a attaqué dès le deuxième tour et a mis tant de pression sur ses trois concurrents. Sous l'impulsion du champion du monde Van der Poel, le quatuor s'est rapidement reformé, même si Vanthourenhout a dû faire face à une crevaison.

Pidcock en solo

Au quatrième tour, Pidcock a tiré une deuxième cartouche. Le jeune Britannique a immédiatement pris une avance de plus de 10 secondes, mais Van der Poel n'a pas voulu donner la victoire comme ça. Le champion du monde a laissé Van Aert et Vanthourenhout sur place un tour plus tard et s'est dirigé lentement mais sûrement vers Pidcock.

Le Néerlandais est arrivé à trois secondes, mais après un nouvel acceleration, Pidcock s'est éloigné un peu plus. Et Wout van Aert et Michael Vanthourenhout n'étaient pas loin non plus : la différence entre le leader et le numéro quatre était d'à peine neuf secondes à trois tours de l'arrivée.

Dans le septième des neuf tours, Pidcock défendait encore sa minuscule avance. En arrière-plan, Van der Poel et Van Aert se sont entre-temps réunis. Les deux grands coureurs de cyclocross ont uni leurs forces. Cela a payé, car dans l'avant-dernier tour, le duo a rejoint Pidcock, 21 ans. Une bataille finale passionnante à trois s'annonce, mais ils ne restent pas longtemps ensemble : Mathieu van der Poel a été le prochain à attaquer et a frappé un petit écart.

Van Aert et Pidcock ont dû faire tout leur possible pour suivre le champion du monde lors du dernier tour. Les deux semblent revenir pendant un certain temps, mais sur la pente pavée, Van der Poel a définitivement fait une brèche à ses deux concurrents. Le Néerlandais a ensuite remporté sa deuxième victoire de la saison de cyclocross. Van Aert a terminé deuxième, à seulement trois secondes, tandis que l'impressionnant Pidcock, une fois de plus, a terminé troisième à onze secondes.

Michael Vanthourenhout est tombé loin derrière dans les derniers tours et a terminé à la quatrième place à 1'07". Il reste leader du classement de la Coupe du Monde. Le numéro cinq, Quinten Hermans, a pointé à 2'09". Lars van der Haar et Toon Aerts ont été les premiers Telenet Baloise Lions sur les places six et sept.

 

Source : Nieuwsblad.be