Mathieu Van der Poel a impressionné après un one-man show à Hulst, Wout van Aert reste leader de la Coupe du monde.

Dimanche 03 Janvier 2021

Mathieu Van der Poel a impressionné après un one-man show à Hulst, Wout van Aert reste leader de la Coupe du monde.

Toon Aerts (Trek Baloise Lions) est le meilleur parti et a donné le rythme dans la phase d'ouverture. A la moitié du premier tour, Van der Poel prend le relais et augmente la vitesse. Le duo s'est rapidement imposé face à l'opposition. Van Aert a progressé après un départ difficile, mais a perdu une poignée de secondes après un mauvais changement de vélo. Mais à ce moment-là, Van der Poel était déjà en liberté. Avec quelques coups de pédale impressionnants, il a fait sortir Aerts du volant, qui était immédiatement six secondes derrière. Aux poursuivants, van Aert passa devant Vanthourenhout à la recherche d'Aerts et de Van der Poel.

Mais l'oiseau s'était déjà envolé. Au début du troisième tour, l'avance de Van der Poel est de vingt secondes. En arrière-plan, Van Aert semblait également avoir trouvé le bon rythme.Le leader de la Coupe du monde a comblé l'écart avec Aerts en douceur et semblait s'en sortir, mais après une erreur technique, il a dû repartir à la chasse.  Cette fois, il a emmené Pidcock dans sa recherche des deux poursuivants.

Alors que l'avance de Van der Poel continue de grandir, le trio Pidcock - Vanthourenhout - Van Aert se dispute les deux places restantes sur le podium.  Aerts semble avoir dû payer pour ses premiers efforts et ne peut pas faire la traversée au trio. Vanthourenhout a également dû se débarrasser de Van Aert et a rapidement perdu beaucoup de terrain. Les noms des podiums ont donc été décidés. La seule question qui restait à résoudre était de savoir qui était finalement autorisé à monter sur le deuxième échafaudage.

Second souffle de Van Aert

Van Aert semble avoir retrouvé un meilleur rythme et a mis Pidcock sous pression. Le jeune Britannique a également fait quelques erreurs sous cette pression, mais il n'a pas craqué au début.Mais il s'agissait d'un report de l'exécution, car juste avant le début du dernier tour, Van Aert a pu s'arracher à son compagnon.

L'accélération de Van Aert allait mettre la bataille pour le podium complètement dans le pli décisif. Van der Poel remporte à nouveau la Coupe du monde avec une grande force majeure. Van Aert a terminé deuxième en plus d'une minute et demie. Pidcock a terminé la troisième une minute plus tard.

 

Source : nieuwsblad.be